Imprimer cette page

Différenciation des syndromes dans la médecine chinoise
Théorie et clinique

Par Pierre Sterckx et Chen Jun (Guang Ming Press)
Format 21 x 29 cm. 354 pages

74,00 €

La Différenciation des Syndromes constitue le cœur et l’âme de la Médecine Chinoise. Initiée dans le Huangdi Nei Jing, formalisée dans le Shang Han Lun, elle s’est enrichie au fil des siècles jusqu’à ces temps modernes, où elle a atteint sa maturité, ce qui ne signifie pas son aboutissement final. Car la Médecine Chinoise continue à se développer et à s’enrichir.
Dans cet ouvrage le lecteur trouve douze systèmes de différenciation, c'est-à-dire : La différenciation des syndromes suivant les huit règles, suivant les causes des maladies, suivant les substances vitales, suivant les organes et entrailles, suivant les méridiens et les collatéraux, suivant les six méridiens, suivant les quatre couches, suivant les trois foyers, suivant les maladies épidémiques, suivant les dérèglements alimentaires, suivant les blessures externes, suivant les cinq phases.
Chacune d’elles a son importance. En occident on a trop souvent opté pour la seule différenciation des syndromes suivant les zangfu. C’est une réduction simplificatrice et appauvrissante. Tous ces systèmes ont leur application. Suivant le cas on opte pour l’un ou pour l’autre ou on en considère même plusieurs simultanément. Voici donc un des ouvrages les plus complets en langue occidentale consacré à cette étude.
Cet ouvrage se combine avantageusement avec les autres études consacrées aux syndromes, à savoir : "La Comparaison des Syndromes" et "Le Diagnostic des Syndromes".